Confrérie du tire-bouchon et de la tarte du vi paurin de Rixensart

Créée en 1977 en tant que confrérie oenologique, la CONFRÉRIE DU TIRE-BOUCHON ET DE LA TARTE DU VI PAURIN DE RIXENSART rejoignit en 1987 le Conseil noble des confréries gastronomiques du Brabant wallon et de Bruxelles-Capitale pour remettre à l’honneur la tarte du vi paurin, gourmandise rixensartoise tombée dans l’oubli. La confrérie soutient aussi des institutions de Rixensart qui s’occupent d’enfants en difficulté.

origine de la tarte du vi paurin

Il y a longtemps, le long des sentiers, poussaient de nombreux pommiers sauvages. Au retour des champs, les grand-mères ramassaient les pommes pour confectionner des tartes pour leurs petits-enfants. Pour adoucir le goût suret des pommes, elles intercalaient une couche de crème vanille entre deux couches de pommes et y ajoutaient raisins secs, sucre et amandes. Cette douceur ne coûtait pas grand-chose et faisait le régal des petits et des grands.

pourquoi l’appellation ‘tarte du vi paurin’ ?

Les habitants de Bourgeois, un hameau de Rixensart, avaient remarqué que les résidents du centre de la localité étaient très économes. Parfois, cette économie frisait l’avarice lorsque le Rixensartois insistait pour obtenir services ou marchandises au plus bas prix, voire même pour rien («pô rin» en wallon). De là, le nom pô rin, devenu paurin, attribué ironiquement aux Rixensartois par les habitants de Bourgeois.

composition

La tarte du vi paurin est une tarte aux pommes, tendre, onctueuse et baveuse de crème pâtissière. Elle se compose de compote de pommes, de crème pâtissière, de raisins secs macérés dans du rhum ambré, de quartiers de pommes, de sucre et d’amandes, le tout disposé en couches sur un fond de pâte levée sucrée. Vous la trouverez dans la plupart des pâtisseries de Rixensart.

le kir-bouchon

Le kir-bouchon est un apéritif pétillant qui est le compagnon idéal pour la tarte du vi paurin. A base de liqueur de cassis et de … Le reste est un secret que Dame Colette ne vous dévoilera pas, même sous la torture !

habit, tarte et logo

confréries

 
chapitre

En janvier des années impaires

adresse

Maison des Académies, rue Albert Croy 2 à 1330 Rixensart

+ INFOS | Colette LEVEAU (Grand-Maître), tél 010/417349, 0495/932172, 0499/321442, mail jcleveau@yahoo.fr, Internet http://www.confreries.be/CNBB/conf/bouchon/index.htm

Publicités